Dans une ville pas comme les autres, incarnez votre personnage, donnez-lui un pouvoir et écrivez son histoire. Déconseillé aux -16 ans! Forum Yaoi!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Sam 19 Déc - 22:18

Eito Chihaya   ft. Zerozaki Hitoshiki de Zaregoto Series.  
 
   


   
Fiche d'identité

   

 

Nom:  Chihaya
     Prénom:  Eito
     Nationalité:  Japonaise
     Âge:  16 ans
     Date de naissance: 17 Novembre
     Lieu de naissance:  Angleterre
     Métier/Scolarité: 1ere L
     Pouvoir: Modification de sa propre force physique
     Race: Humain
     Groupe: Human
     Orientation sexuelle: Bi, uke


     


   
Description Physique

   


Lorsque l'on voit le jeune homme, même d'un regard bref, il y a chez lui quelques éléments qui font qu'il ne passe pas inaperçu. Si du haut de son mètre cinquante-six, il peut aisément se cacher, il suffit que notre regard le croise rien qu'un instant pour qu'il soit attiré par les reflets étranges de sa chevelure. En effet, ses mèches, qui se veulent d'un blanc pur, ont sous la lumière, des reflets de couleurs différentes dont l'origine n'est pas connue. Ses cheveux sont assez longs et ondulés, tombant jusqu'à ses omoplates, une mèche rebelle va bien défier les lois de la gravité comme pour essayer de grandir de quelques faibles centimètres la taille de son porteur. Autre chose qui peut attirer le regard chez ce petit être aux allures frêles, son regard de base rouge peut paraître fushia ou ambré avec certaines lumières. Ces yeux dont la couleur contraste bien avec la clarté de son visage marqué par un étrange tatouage sur sa joue droite, portant une couleur pourpre parfois assez proche de celle de ses iris.
Si on le contemple un peu plus en détail, on constatera que la finesse de son visage dont la peau semble si pure et lisse lui donne un air presque innocent et en tout cas, plutôt mignon. Mais il sera également possible de voir à quel point il est fin, portant presque une maigreur inquiétante. Cependant, il ne la laisse que rarement paraître. En effet, plutôt frileux, Eito se vêtit généralement d'habits chauds, donc qui couvrent une bonne partie de son corps. En parlant de ses vêtements, il les choisit le plus discret et le plus chaud possible, tout en veillant à ce qu'ils restent confortables et ne gênent pas ses mouvements. Aussi, mais cela ne peut se voir, le jeune garçon est toujours prêt à l'éventualité d'un potentiel combat. En effet, sa tenue gérée de façon à libérer au mieux ces mouvements est choisit dans ce but, celui de pouvoir riposter sans gêne d'action. Et il cache sur lui deux canifs, armé pour se défendre. Pourquoi un être semblant si fragile et si adorable se retrouve ainsi avec un tel comportement, bien que celui-ci soit discret ? Cela puise son origine dans le passé qu'il a eu, mais ce n'est pas ici que ce point sera détaillé.
Sa fragilité n'est pas qu'une impression liée à sa petite taille, la douceur dégagée par son visage et son grand regard parfois aux allures candides, mais elle est un fait. Eito est une personne très faible, sa santé est défectueuse et sa force physique naturelle est très faible, plus que celle d'une personne normale. Sans ses capacités magiques, sans ce qui fait de lui un maudit, il ne pourrait vivre convenablement et aurait besoin d'une constante surveillance, même si son pouvoir ne change rien et aggrave même sa condition, il fait tout pour ne rien laisser paraître.


   


     
Description Mentale

   


Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas.

Ainsi résonne-t-il. Eito fait tout son possible pour passer pour quelqu'un de fort aussi bien physiquement que caractériellement. Il se plait, si on puis le dire, à jouer les jeunes délinquants francs et indépendant qui n'a besoin de personne pour s'en sortir. Il fait le fier et n'hésite pas à le prouver par une force artificielle, tout autant que cette façade durement forgée qui coûte beaucoup à son vrai lui. Cette façade se montre calme, méfiante, parfois un peu froide et distante avec les autres, combattive et courageuse... Pour ceux qui auraient l'opportunité de découvrir Eito tel qu'il est sans masque, ils pourraient jurer que le petit souffre d'un trouble de la personnalité ! On pourrait réellement croire que deux personnes totalement opposées occupent le corps fragile du petit albinos. En effet, le vrai Eito est quelqu'un de très timide, d'une extrême gentillesse et particulièrement soucieux des autres. Dans ce souci des autres, il peut montrer une certaine émotivité et se montrer facilement réjouit du bonheur de quelqu'un comme profondément attristé par son malheur. Pacifiste, il n'aime pas les conflits et maudits jusqu'au principe même de dispute. Naïf et assez enfantin dans sa curiosité - en plus de sa taille -, il s'émerveille facilement pour le peut qu'on sache faire quelque chose qu'il ne saurait reproduire. Pudique, il rougit facilement ce qui ressort particulièrement bien avec la blancheur de sa peau, sa peur du ridicule ne l'aide pas. Eito n'aime pas que l'on se moque de lui et ne laisse aucune ambiguïté possible sur le sujet !
Ainsi, le jeune albinos est tiraillé entre cette façade dure, combative et distante, forte, et son naturel vulnérable, naïf, gentil et altruiste. Son comportement peu grandement varié d'une situation à l'autre, surtout face à quelqu'un qui saurait qui il est vraiment. Quant aux inconnus, ils ne verront que la façade à moins de vite y trouver une faille. En un sens, cela n'est pas si compliqué. Il suffit de l'impressionner, de le gêner ou de lui donner l'impression - qui est en vérité un fait réaliste - qu'il est faible. Ou alors, le gêner dans sa pudeur ou l'effrayer en faisant preuve d'une grande violence. Eito a peur de la violence, comme des sons brusques et forts, des gens qui crient de colère, des espaces clos et du noir. Beaucoup de phobies qui peuvent aider à briser ce masque. Il a également une forte angoisse face à tout ce qui pourrait le blesser, mais il n'en laisse rien paraître ou du moins, le moins possible.
Au fond, Eito est juste une personne adorable qui a conscience de sa faiblesse physique et morale et qui fait tout son possible pour le cacher, craignant que certains individus ne se servent de cette vulnérabilité pour le blessé, le détruire.
 




 


     
Biographie

   

 
   
   

Cela n'avait pas dû être une tâche facile pour ma mère que de s'occuper à elle seule de quatre enfants, tous maudits. Elle était pourtant humaine et c'était de mon père, chassé de la maison pour sa violence, que nous tenions tous cette particularité qui nous enlevait aux yeux de beaucoup toute humanité. Nous étions quatre : Shizuo, l'ainé, son pouvoir consistait à bloquer celui des autres temporairement, il considérait que le terme de malédiction était loin d'être mal choisi. Daisuke, d'un an plus jeune que le plus grand, son pouvoir était celui de l'eau, il contrôlait l'élément sans pouvoir le générer, ainsi, il devait y avoir de l'eau proche de lui pour que son pouvoir puisse servir. L'humidité présente dans l'air ne suffisait pas, son contrôle de ce pouvoir étant limité. Puis il y avait Kito, il contrôlait le vent et voyait en ce pouvoir plus une bénédiction qu'une malédiction. Il se sentait puissant et se plaisait à songer qu'il était supérieur aux humains, que nous l'étions tous. Enfin, il y avait... Moi. Eito, le petit dernier. Mon père nous avait quitté même pas deux ans après ma naissance, on ne m'a jamais dit explicitement pourquoi, mais j'avais cru comprendre que, violent, il lui était arrivé de frapper mes ainés. Ma mère avait dû le surprendre et ne l'avait pas tolérer, alors elle l'avait renvoyé de la maison. Elle ne nous parlait que très rarement de lui, nous ne savions ni son nom, Shizuo s'en souvenait probablement, mais les autres, trop jeunes à cette époque, ne se souvenaient que de "papa".

Nous avions grandi tous ensemble, avec une mère douce et attentionné. J'étais né plus vulnérable aux dangers du monde que le reste de la famille, ce qui me permit d'observer deux réactions face à ma santé : l'inquiétude ou le mépris. Ma mère et Daisuke se souciaient souvent de moi et, dans leurs soucis de me voir en sécurité, ils ne me laissaient pas faire grand chose. Kito me méprisait ouvertement, me disant que je faisais honte à tous les autres maudits et que j'étais plus faible et insignifiant qu'un simple humain. D'ailleurs, à cette époque, mes pouvoirs n'étant pas encore dévoilé, on me pensait un humain normal... Et si les reflets colorés dans mes cheveux neige et cette étrange marque sur ma joue n'étaient pas là pour mettre le doute, jamais on aurait cru que je possède, moi aussi, un pouvoir. Ces signes physiques faisant douter de mon humanité ajouté à ma fragilité naturelle m'avaient valu de ne pas aller à l'école. Je prenais des cours à domicile avec ma mère, suivant mon état de santé. Même s'il m'arrivait souvent de ne pouvoir suivre de cours à cause d'une fatigue trop grande, j'étais plutôt doué et rattrapais sans trop de difficulté mon retard.
À la maison, l'ambiance était... Toute particulière. Propre à notre chez nous. Daisuke et Kito jouaient souvent ensemble et Shizuo supervisait les disputes tandis que maman s'occupait de moi, se souciait que je sois bien couvert, bien installé, que j'ai tout ce dont j'avais besoin. Kito me lançait souvent des regards jaloux ou méprisant. Lorsque nous étions seuls tous les trois, ou quatre quand Shizuo venait avec nous, il s'arrangeait toujours pour me témoigner son mépris ou pour me faire "malencontreusement" tomber. Il se fichait éperdument du risque que cela représentait de tomber pour quelqu'un d'aussi vulnérable que moi. Comme il était discret et bon acteur, Kito n'était jamais soupçonné de quoi que ce soit. Et moi, je n'osais pas le dénoncer, pensant aussi que cela n'avait pas grand intérêt. Je voulais faire mon possible pour n'inquiéter personne et aussi pour avoir l'air plus fort. Le comportement de mon frère me faisait mal et je voulais arranger les choses. Pour cela, je ne voyais qu'une seule solution : lui montrer que je n'étais pas si faible que ça et l'impressionné. J'avais commencé par forger un peu mon caractère. Shizuo me disait assez souvent que j'étais bien trop gentil. Alors j'avais commencé à être plus franc. Cela me faisait beaucoup de peine et j'avais beaucoup de difficultés à ne pas laisser cette gentillesse reprendre le dessus... Bien que cela arrivait souvent et que je me retrouvais à m'excuser cent fois de paroles que j'avais dites impulsivement dans un élan de cette franchise que je recherchais. Pour me délivrer de toute culpabilité, j'avais décidé de définir le terme de franchise pour ne pas qu'il y ai d'ambiguïté sur le but de ces propos : la franchise est une vérité dite, basée sur la pensée de celui qui la dit, elle n'a ni but de plaire ni d'offenser. C'est aussi simple que cela.
Cependant, cela ne suffisait pas à me faire considérer aux yeux de Kito... Je devais trouver autre chose. En grandissant, Kito avait commencé à avoir un comportement étrange envers tout le monde. Il tenait absolument à définir qui de nous tous était le plus fort. Alors qu'il considérait que j'étais hors course et me le faisait bien comprendre, je concentrais tous mes efforts pour lui prouver le contraire. Mon pouvoir s'éveilla lors d'une dispute. Shizuo et Kito se battaient dans le jardin pendant que maman était au travail - elle travaillait quand nous étions en vacance et que notre ainé pouvait nous surveiller -. Daisuke s'occupait du repas et ne savait pas ce qui se tramait dehors, seul moi les avait vus. En constatant que leur bagarre devenait un peu trop violente, j'avais décidé d'intervenir. Au début, je m'étais fait pousser. Puis un étrange élan de détermination m'avait donné la force de les pousser tous les deux d'une main assez fort pour les faire tomber. Je restais, figé, à regarder mes mains, sans comprendre, à la fois fier de moi, de cette force nouvelle, et apeuré. Puis, dirigeant mon regard vers mes frères, je pouvais constater de leur stupeur incroyable.Je n'avais vu leur visage que quelques secondes, mais cela m'avait suffi à garder leur expression gravée dans ma mémoire... Puis, une fatigue soudaine m'avait fait perdre connaissance.

La première chose que je vit à mon réveille fut Daisuke pousser un lourd soupire de soulagement. Puis, après avoir dû cligner des yeux plusieurs fois pour les habituer à la lumière, j'aperçus le reste de ma famille qui me regardait avec soulagement, sauf Kito qui détournait son attention pour ne pas me voir. On m'appris que j'avais dormis presque une journée entière !
Une fois rétablis, j'avais décidé d'entrainer cette force que je m'étais découvert. Cela m'avait prit du temps avant de pouvoir l'activer, encore plus pour pouvoir en gérer l'intensité et très peu pour constater que cela m'épuisait considérablement. Mais je refusais que ma santé m'empêche d'accéder à ce don ! Ce pouvoir soudain était ma force ! Il me donnait quelque chose, m'empêchait de rester à jamais le petit être fragile et faiblard. J'avais enfin un moyen d'être considéré convenablement par Kito. Et, en effet, il semblait moins me prendre haut, même s'il ne m'appréciait visiblement toujours pas.
Shizuo et Daisuke peinaient à comprendre mon entêtement et se demandant pourquoi je cherchais tant à être considéré par une personne, selon eux, aussi méprisante que Kito. Au fond, je ne savais pas moi-même pourquoi. J'avais comme ce besoin de me rapprocher de lui. Il était un de mes frères et je ne pouvais pas supporter l'idée qu'on se déteste... Ou alors, peut-être ne supportais-je tout simplement l'idée de ne pas être apprécié. Cette possibilité me semblait bien égoïste, aussi en refusais-je la véracité.

Le temps passait et en dépit de l'inquiétude de ma famille, je poursuivais le perfectionnement de ma magie sans lâcher mes études. Je savais qu'avec une santé aussi fragile, la probabilité que j'ai un vrai travail un jour était faible, même avec ma capacité, mais je caressais l'espoir de trouver une voie dans laquelle je serais doué et qui ne me serait pas rendue inaccessible à cause de mon corps trop frêle. J'étais partis pour faire comme mes frères, vivre auprès des hommes en gardant secret ma magie. Cependant, un jour, le jour même de mes seize ans, je reçus une étrange lettre.  



Cher Petit.
Excuse-moi, mais je ne sais plus le nom que ta mère t'a donné, de toi j'ai le souvenir que tu étais petit et cela ne me surprendrait pas que tu le sois resté. Enfin, je m'égare. J'ai cru comprendre -ne te pose pas de question sur la façon dont j'ai appris cela- que tu n'étais pas humain. Tu fais partit des maudits. Aussi, cette ville n'est pas un endroit pour toi. Tu dois probablement te dire que j'aurais bien pu m'adresser aussi à tes frères, mais il me semble qu'ils se débrouilleront très bien sans cela. De plus, pour être franc, je ne les portes pas autant dans mon cœur que toi. Enfin ! Tu constateras assez vite que je ne sais pas bien rédiger mes lettres... Quoi qu'il en soit, je vais en venir aux faits. Je connais un endroit qui serait idéal pour toi. Je ne veux pas que tu y entraîne avec toi les autres ! Cet endroit est une ville de rêve où tu pourrais vivre sans avoir à cacher ta magie. Il y existe peut-être quelqu'un, j'en ai l'espoir, qui pourra réguler ta santé pour au moins t'éviter de mourir jeune, à savoir que malheureusement t'offrir une santé convenable et durable est impossible... Tu pourras y continuer tes études, peut-être même espérer rejoindre une école publique !
Le choix te reviens avant tout. Mais si tu le veux, tu peux me rejoindre là-bas. La ville s'appelle Dream, un nom de rêve, ne trouves-tu pas ? Quoi qu'il en soit, quel que soit le temps que tu prendras à réfléchir et même si tu ne viens que pour me voir quelques instants, je t'attendrais. Et si tu ne veux pas me voir, je ne t'en voudrais pas... J'imagine que je n'ai pas une bonne image aux yeux de ta mère... Je comprendrais. Mais si jamais... Je t'attendrais patiemment.


Signé : Ton papa qui veille sur toi.


Je ne savais pas vraiment comment réagir devant ce bout de papier sur lequel apparaissait ces mots maladroits. Il s'agissait là des paroles d'un père que je n'avais jamais vu, d'un homme que je ne connaissais pas et dont on m'avait rapporté qu'il était violent et dangereux. Cette personne dont on m'avait peint un portrait si effrayant venait de m'envoyer un mot témoignant d'un grand attachement envers moi. J'avais bien eu besoin de plusieurs jours de réflexions avant de prendre ma décision. J'allais partir. A cause de ma fragilité, ma mère ne pouvait travailler que lorsque Shizuo n'avait pas cours, et cela ne suffisait pas à lui faire gagner assez d'argent pour nous tous. De plus, quatre enfants, ce n'est pas rien, ça coûte. Et mes soins devaient probablement être ce qui lui demandait le plus d'argent. Dernière raison, Kito s'en porterait mieux et Shizuo aussi, car il n'aurait plus à m'avoir sous sa responsabilité. Obtenir un droit de partir de la maison avait été difficile. J'avais préféré ne pas parler de papa, car on m'aurait refusé catégoriquement le déménagement ! On me trouva un studio à Dream et fit une demande de collocation, condition émise par ma mère qui refuse que je vive seul. Une fois toutes les modalités faites, je disais au revoir à ma famille et pouvait emménager pour Dream. Sans que je ne comprenne pourquoi, Shizuo m'avait offert deux canifs à la lame sombre.

>> Pour te défendre. Ça peut être utile. Tu seras au milieu d'inconnus probablement plus débrouillards et surtout moins vulnérables que toi. Alors garde ça toujours sur toi et ne laisse personne profiter de ta gentillesse et de ta naïveté.

Daisuke, quant à lui, m'offrit une écharpe, me demandant de veiller à ne pas attraper froid trop souvent et de bien prendre mes médicaments.
Quant à Kito... La seule chose qu'il m'offrit fut un ordre froid. Vis.

Une fois arrivé à Dream et installé, j'étais sorti dans les rues pour chercher mon père. Puis je réalisais que je ne savais pas où il était. Je relisais la lettre plusieurs fois et ne trouvais aucune adresse, aucun point de rendez-vous. En fouillant l'enveloppe, je vis un petit bout de papier. Je l'avais pris et le lisais.



PS : Je voyage beaucoup pour le travail, si tu te rends à Dream, ne me cherche pas. Je te trouverais à mon retour. Surtout, prends soin de toi.







   

     
Description du pouvoir

   

   
 

      Nom du pouvoir: Modification de la force
   
      Description du pouvoir: Il peut modifier sa propre force physique et ainsi devenir très très fort malgré son corps frêle. Cependant, ce pouvoir l'épuise énormément et le rend encore plus vulnérable qu'il ne l'est déjà aux infections et aux maladies.

      Style de combat: Il ne possède pas vraiment de style. Il peut se battre avec les poings ou avec les deux canifs qu'il possède, mais généralement il évite le combat ou use de ruse. Aussi, il évite de blesser les gens, il les menace, mais n'aime pas leur faire mal, à moins d'y être contraint il n'attaquera pas le premier.


CODE By Ozymandias FOR Never Utopia


Dernière édition par Eito Chihaya le Dim 20 Déc - 16:36, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 9:05

Bienvenue à toi Eito. Si tu as le moindre problème, une question n'hésite pas à la poser. Le staff se fera un plaisir d'y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 9:52

Merci beaucoup ~
Je n'hésiterais pas, de toute façon je suis fidèle à mon "vaux mieux poser des questions idiotes que faire des erreurs idiotes" donc je n'hésiterais pas ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:22

D'accord. Je comprends tout à fait. Bon courage pour finir ta fiche. J'ai hâte de la lire.
.


Dernière édition par Nathan Foster le Dim 20 Déc - 10:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:23

Merci ~
Si tout se passe comme je veux, j'aurais fini aujourd'hui :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:30

Par contre je viens de lire le début de ton histoire et je suis au regret de te dire que se sont seulement les hommes qui ont des pouvoirs. La lueur verte n'a atteint que les hommes et donc les femmes ne peuvent pas devenir des maudits. Sumimasen Eito
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:33

Ah shit, that fail xD
Je vais transformer Shizuka et Kimie en homme o/
(quelle baka quand même ....)

PS : Pitié ne pas prêter attention aux fautes, c'est pas encore corrigé j'écris les idées comme elles me viennent et je relis/corrige une fois le tout fini x)


Dernière édition par Eito Chihaya le Dim 20 Déc - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:38

Ne t'en fais pas. Je lis juste pour voir si c'est cohérent. Je lirais plus en profondeur quand tu auras finit. Pour le moment, je ne fais pas attention aux fautes. Et de ce que j'ai lut, cela me semble bien, bon mit à part le petit défaut énoncer, ça marche. J'ai juste trop hâte de rp avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:41

Corrigé o/
Elles sont des hommes maintenant /PAF

Merci, je voudrais bien rp avec toi aussi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 10:45

C'est gentil. Merci beaucoup et de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 13:55

Wahou !!!! Il love it !!! J'adore ton histoire. Tout ce que j'ai envie c'est de te prendre dans mes bras et de te câliner Eito. J'ai franchement envie de prendre soin de toi. Je peux ?

Sinon, il me semble que ta fiche soit bonne, tu as respecté tout ce qu'il fallait. Mais juste une question, tu t'es rendu comment à Dream ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe Comnad
Normaux
Normaux
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 20

Feuille de personnage
En couple avec:
Pouvoir: Contrôle ou créer le feu
Situation sentimentale: Célibataire

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 14:09

Bienvenue,

et bon courage pour la correction de ta fiche. Il donne envie de le protéger :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 14:36

Doucement Nathan, j'ai pas fini de corriger le caca orthographique qui pullule dans mon histoire xD
Mais merci, je suis ravie que mon personnage plaise ~

Nathan : J'ai trouvé grâce à Lascan Teki ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 14:59

Je content que tu es trouvé. Mais pour le moment, pour moi, ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 15:05

Merci ~
Et non, je ne peux pas laisser une fiche aussi mal écrite être validée, trop de faute D:
Mon correcteur en fais des siennes, je réessayerait un peu plus tard pour finir la fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 15:20

Ne t'inquiète pas, j'attendrais que tu corrige. Pour le moment, je ne regarde pas les fautes, je regarde le contexte. Et je trouve le contexte très bon ? Ne t'en fais pas. J'attendrais. Excuse moi si je me suis mal exprimé. J'ai un peu de mal la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 15:24

Pas de soucis ~
Je corrige dès que possible, trop hâte de rp ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 15:30

Moi aussi, j'ai hâte de rp avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 16:38

Fini ~
Y'a probablement encore des fautes mais j'ai viré celles qui pouvait potentiellement faire mal aux yeux o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 17:06

Alors à part le moyen que tu as utilisé pour arriver à Dream qu'on ne connaît, pour moi tout est bon. Je vais demander confirmation à un autre membre du staff et normalement se sera bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eito Chihaya

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 17:08

C'est vrai que c'est assez vague, mais en gros ça explique implicitement qu'il y a été conduit par sa mère qui a gérer toutes les bricoles administratives ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Foster
Princes
Princes
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 22
Localisation : Dream.

Feuille de personnage
En couple avec: Nevra Bloodlust.
Pouvoir: Ice.
Situation sentimentale: Amoureux.

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Dim 20 Déc - 17:32

D'accord. Je vois. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Anderson
Princes
Princes
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 22
Localisation : Dans mes rêves...

Feuille de personnage
En couple avec: Cast' ~
Pouvoir: BlackRosen
Situation sentimentale: En couple

MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   Lun 21 Déc - 12:32

Je viens de lire la fiche et je ne vois rien qui m'empêche de te valider ^^ Bienvenu donc à Dream! Je te souhaite un bon séjour à Dream et n'oublie pas les listings et tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamyaoi.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eito - Si elle ne se voit pas, ma faiblesse n'existe pas. [Fini ~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lenaïc ; L'amour c'est comme une fleur, on la plante, elle grandit et puis une vache arrive et tout est fini.
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Yaoi :: Encore et toujours de la paperasse... :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: